« Côté obscur de Google (encore) | Accueil | Aimez-vous (google) Scholar ? »

09 sep 2005

Commentaires

Baptiste

"Assez éloigné de l'académisme" ? J'ai un peu de mal à comprendre, surtout avec la bibliographie que je propose en fin de billet, et qui montre l'intérêt des chercheurs et de certaines revues de sciences sociales pour ces sujets... La manière dont ils sont traités (enquêtes de terrain, accumulation et classement de sources diverses, travail historique...) montre bien l'usage de ressources académiques.
Ce sont cependant -- et c'est, il me semble, ce que vous voulez dire -- des sujets de recherche illégitimes : travailler sur le marché de l'art est bien plus prestigieux qu'une recherche sur la dératisation de Paris ou les godemichets.
(ce dernier mot devrait avoir le même effet que vibromasseur sur les moteurs de recherche).
Merci pour le lien.

olivier

C'est vrai que tel que je l'ai (un peu hâtivement) rédigé, le passage qui concerne votre travail peut prêter à confusion. Il s'agissait en fait de pointer le fait que vous soulignez vous-même sur votre page d'accueil :
"Ce site me permet de diffuser mes travaux à un nombre de personnes plus large que le lectorat des revues académiques." J'ai moi même entendu suffisamment d'âneries (doux euphémisme) à propos de sujets "soi-disant" illégitimes dans tel ou tel des champs de savoir si bien balisés de l'université pour être convaincu qu'il n'est aucun sujet illégitime (tant qu'ils sont scientifiquement traités).
Donc plutôt que de reprendre et de corriger mon billet initial (gardons au blog son intantanéité et assumons les bêtises que cette dernière entraîne parfois), je vous fait à vous et aux lecteurs de ce billet toutes mes excuses et prie ces derniers (les lecteurs) de bien vouloir lire à la place de "sujets assez éloignés de l'académisme", "sujets n'entrant pas dans un cadre canonique".
Anecdote : j'ai moi-même de mes yeux vu (il y a longtemps) un ami en quête de directeur de thèse se faire sortir quasi manu militari à l'énoncé du sujet de thèse (pourtant bien soft) qu'il était venu proposer. Il souhaitait travailler sur une histoire de l'autoérotisme ... Mais cela se passait en 1998 ... nul doute que depuis d'excellentes thèses ont été écrites là dessus.
Amitiés et bravo pour votre travail et votre blog.
Et merci d'avoir ajouter "godemichet" à votre commentaire. L'effet combiné avec le "vibromasseur" de mon billet devrait achever de me placer dans la catégorie blogs illégitimes ;-))

Alexandre Passant

De mon côté, je vois dans le "blog de thèse" un moyen de publier spontanément des reflexions autour de celle-ci (sur le contenu et non pas les a-côtés, car je souhaite que mon blog soit plus une plateforme d'échange de savoirs qu'un journal personnel), des liens vers des articles interessants, ou encore des ébauches de développements qui font partie ou tournent autour de la thèse.
Je pense également que ça permet de toucher un autre type de lectorat. Les bloggueurs n'iront pas forcément lire un pavé de 2OO pages pour y trouver quelques références biblio, par contre si je poste de temps en temps un résumé ou des liens vers des articles, ça peut amener à des discussions avec un autre public.
Enfin, on peut également se permettre d'ajouter un aspect "vulgarisation" qui ne trouvera peut-etre pas sa place dans la rédaction finale.

nicolas nova

Je suis assez d'accord avec Alexandre meme si je fonctionne un peu différemment en traitant d'à coté qui n'ont parfois rien à voir.

Par contre, je trouve vraiment que le blog est un sacré moyen de rencontrer de découvrir et rencontrer des gens qui font des choses similaires, en leur offrant une visibilité nouvelle.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Couverture-H2400
142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

novembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?