« Le rapport de l'institut Montaigne sur le numérique et l'enseignement supérieur (et pourquoi il serait opportun qu'ils retournent sucer des bites en enfer) | Accueil | L'autonomie selon Macron : en marche fuyons. »

02 juil 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Benjamin

J'aurais bien partager ce billet mais l'insulte homophobe et les références répétées à la sodomie comme pratique qui serait dégradante m'en dissuadent.

Benou

Lis marsault, ça te détendra :p
Bon papelard sinon, ma tolérance au bullshit diminuant fortement, ça me fait un bien fou.

Bon et sinon on se fait gaiement saboter, et le plus terrifiant c'est que c'est pas par un quelconque génie du mal, mais par inertie bureaucratique, couverture de postérieur et incompétence généralisée.

À part les fourches et les torches, on y fait quoi ?

Bibinato

IL n'est nul part suggéré que la sodomie serait une pratique dégradante, il n'est question que du mal que ça peut faire, ou de l'idée qu'on s'en fait.
Est-ce qu'au lieu de hurler à l'insulte homophobe, ceux qui trouvent que ça fait du bien pourraient essayer de comprendre un petit peu ceux qui trouvent que ça fait mal ? Si, si, il y en a, ça existe.
Surtout que dans ce texte, il n'est pas question de doux badinages entre personnes consentantes du même sexe, mais bien d'agressions et de viols.

dudu

Article très juste, si ce n'est sur la fin.
Autant je pense qu'il y a consensus au sein de la communauté universitaire sur les trois premiers points évoqués dans cet article, autant le point de vue sur les droits d'inscription est, je le crois, loin de faire l'unanimité, au contraire de ce que semble suggérer l'auteur ici.
La situation est intenable pour les enseignants-chercheurs en France, nous sommes bien d'accord. Et les trois leviers possibles sont bien connus : (1) investissement massif du MESR pour faire face à l'afflux de nouveaux étudiants et pour améliorer les conditions de travail du personnel ESR, (2) mise en place d'une sélection pour limiter drastiquement le nombre d'étudiants et améliorer la qualité des enseignements, (3) augmentation des frais d'inscription pour augmenter les ressources propres des universités à défaut d'une augmentation du budget du MESR.
Il est toujours utile de regarder ce qui se fait à l'étranger, et des exemples nous montrent que l'augmentation des droits d'inscription ne passe pas forcément par un endettement des familles. L'Australie par exemple a mis en place dans les années 90 un système de prêt à taux 0 pour chaque jeune débutant ses études. Ces prêts ne seront remboursés que lorsque les bénéficiaires auront obtenu un emploi, moyennant un salaire au-dessus d'un certain seuil, et sur plusieurs années. L'expérience montre que ce système tend à responsabiliser davantage les étudiants, tend à réduire le taux d'échec en Licence, et n'a pas d'impact sur l'origine des étudiants qui s'inscrivent à l'université. Ce dispositif a des failles et je ne dis pas qu'il faut l'adopter à tout prix, mais je pense que le débat mérite d'être ouvert.
A l'heure actuelle le système de l'ESR française est dans une impasse, et sachant que la solution (1) n'arrivera pas de sitôt, je suis d'avis qu'il faut laisser de côté les débats idéologiques et se mettre à explorer toutes les possibilités qui s'offrent à nous.

jlschaff

@dudu Si on considère en effet qu'il ne faut plus se battre sur le partage du PIB entre rémunération du capital et celle du travail. La première échappant plus à l'effort de solidarité (moins de recettes fiscales) que la seconde. Et quitte à chercher des moyens, faire comme le Costa-Rica il y a plus de 60 ans, supprimer l'armée et redéployer le budget en faveur de l'éducation et de la santé est une autre option. Ca nous éviterait notamment d'aller mettre le cirque un peu partout, avec les effets boomerang qui vont justifier une intégration de l'état d'urgence dans le droit commun...Il doit bien y avoir d'autres moyens de motiver les étudiants que de les endetter pour 10-15 ans. Ce qui, vu le taux de chômage des jeunes, même diplômés reste une solution étrange...

Anne O'Nime

Analyse très fine par l'Institut Monte-en-l'air, mais qui ne vaut néanmoins pas la bien plus pertinente fondation IFRAP qui comporte "pour la recherche" dans son nom.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Appetit_couve_1600
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

juillet 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Related Posts with Thumbnails
Casssconn
Classiques connectés
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.