« Web 4.0 : l'internet de l'ADN et le web généticiel | Accueil | Dead or A Like : vous n'emporterez pas vos likes dans votre tombe. »

06 mar 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

NT

Bon, en même temps si ça fait comme les super cours de code en primaire qui devaient commencer en septembre 2014 ;-)

Florence Maraninchi

Excellent ! Merci. Si j'avais su que la formation au numérique était faisable en 3 mois, et en partant de 0 en plus !
L'informatique doit être plus facile que ce que je crois. Ou moi plus con.

(une prof d'informatique passablement énervée aussi)

Yann

Salut Olivier,
Je me demande juste ce que font les "conseillers" et autres "adjoints de cabinet" censés renseigner notre élite, nos représentants. Encore un scénario de fuite en avant, avec des projets, des textes de loi et autres paperasseries qui ne seront jamais appliqués. "Much ado about nothing" comme dirait William...

Lecteur d'Angers

L'école "42" affiche la couleur sans l'afficher : c'est un enseignement sans enseignant. C'est vendu sous l'expression de "peer teaching", laissant entendre qu'on apprend mieux entre étudiants qu'avec un enseignant. Le comptable trouve que ce mode de pédagogie est très efficace. Quand l'université dit aux étudiants : voici des titres de livres, débrouillez vous et on se voit dans 3semaines (ce qu'elle ne fait pas), c'est l'horreur : pour les familles, pour les média, et probablement pour le taux de réussite.
Mais à 42, c'est un émerveilement pédagogique. De la même façon, quels effets de bord d'une évaluation P2P à la stackoverflow (car pas d'enseignant pour enseigner, pas d'enseignant pour évaluer) ? De la publicité du qui-note-qui, comme sur LinkedIn, comme moteur de la sincérité et de la qualité ? Un processus d'évaluation comme celui de la recherche académique ?

"Ecole du numérique" : cette expression permet commodément une ambiguité entre "plus large" et "plus réduit" qu'une formation en informatique. Lire la liste des matières "enseignées" de "42" nous montre qu'il s'agit d'une formation informatique assez classique, en fait, dans son périmètre thématique. Mais dès qu'on sort de la programmation web, il faut un peu ou beaucoup de maths. Le cursus comporte beaucoup de crypto et sécurité, mais veut dispenser les élèves des éléments scientifiques sous-jacents, ou du moins le contrôle de ces compétences semble bien vagues.

Je me focalise sur l'exemple de 42, parce que sa publicité au lancement s'est appuyée sur le dénigrement des formations publiques et des diplômes associés, niant l'existance de formations professionnalisantes et caricaturant d'autres comme des formations poussiéreuses, sans moyens et uniquement orientée vers la "recherche", ce mot qu'un des responsables de 42 oppose au "travail".

Malheureusement, le ministère du numérique semble marcher dans ces pas : charge aux entreprises de choisir si elles préfèrent sponsoriser 42 ou prendre des étudiants en alternances dans les universités.


Marc

Autant la "grande école du numérique" me fait rire (jaune), autant je me demande si, dans notre système d'enseignement, il ne manque pas un "bac pro" informatique/programmation.

Si je ne me trompe, pour apprendre à programmer dans notre cursus, il faut au moins passer par un IUT. Or, qu'il n'existe pas un marché pour des ouvriers du logiciel ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Appetit_couve_1600
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

juillet 2018

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Related Posts with Thumbnails
Casssconn
Classiques connectés
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.