« World Wide (under)Wear : l'homme de Vitruve numérique | Accueil | Le grand Charlievari »

08 jan 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marie laure

Ecrire pour exister
Dessiner pour décrire
Parler pour ne pas oublier
Se taire pour se recueillir
Lutter pour la Liberté
Transmettre pour éviter le pire...

7 janvier 2015...

votre texte m'a beaucoup touché

clarisse

Bon anniversaire Olivier... Texte tres tres juste...

Mappec

Abrazo ...

Math

"Je suis charlie", parce qu'en s'attaquant à notre liberté d'expression, en abattant froidement ceux qui osaient pour nous, avec finesse et subtilité, c'est nous tous qu'ils ont touché. Pas besoin d'être un abonné ni-même un lecteur de cet hebdo pour se sentir concerné par ce qui s'est produit. Pas besoin d'être né un 7 janvier pour exprimer notre indignation et notre assourdissement. On est tous concernés. et chacun a le droit d'extérioriser et de s'exprimer comme il le souhaite. Si ces 3 mots parlent au grand public, à un grand nombre de français, alors ok. Les dénonciations maladroites et les revendications fourbes sont mal venues aujourd'hui...

Pitichampi

Je suis charlie et je l'explique ici : http://pitichampi.tumblr.com/post/107492039912/pourquoi-aujourdhui-plus-quun-autre-jour-je-suis

Oscar DIAZ

Il y a un ignoble individu qui s'appelle Oriol Mallo, catalan espagnol qui crache sur les morts de Charlie en opposant les malheurs de arabes dans divers pays du moyen Orient.Il est prof dans une fac au Mexique et a une bande d'abrutis avec lui qui tiennent le même langage en se servant des unes de Charlie pour dire qu'il sont les complices des sionistes .Ecrivez lui dur FB et dites leur à lui et ses complices votre dégout. Il est sur Face Book sous le nom d'Oriol Mallo. Il faudrait arriver à lui peter son ordi par des messages venant du monfde entier.

Chao

Charlie c’était le nom donné par les américains au vietcong pendant la guerre du Vietnam, Charlie c’était pour les yankee, la cible a abattre. C’est de là que viens je crois le nom du journal, du temps ou ils se rebellaient contre l’empire, contre la clique de banquier et multinationale qui dirigent les États-Unis.

Puis ensuite pour continuer a exister comme tout les autres journaux Charlie Hebdo a du rentrer dans la collaboration et là ils ont perdu leurs âmes et une grande partie de leurs lecteurs.

Après le 11 septembre, pour continuer à exister, ils ont accepté la version officielle, les mensonges auquel plus de la moitié des américains ne croient plus aujourd’hui, puis ils ont même été jusqu’à soutenir Sarkozy, le traitre qui a remit la France au main de l’OTAN.
Mais leur soumission n’a même pas suffit, ils se sont fait descendre par leurs ennemie d’hier et aujourd’hui ils sont utilisé pour diviser encore plus les français et le monde contre les musulmans.
Après le 11 septembre ils avaient retrouvé intact les papier d’identité d’un des terroriste, là ils retrouve la carte d’identité d’un des pseudo terroriste, après le 11 septembre les médias atlantiste criaient tous en cœur »nous somme tous américain » et les même crient aujourd’hui »nous somme tous Charlie », ils signent leurs acte et les pauvres victimes de Charlie hebdo ont payé cher leurs collaborations avec l’empire et la trahison de tous ceux qui comme moi, les aimaient avant, car il faut aussi le dire, c’est leur ennemie d’hier qui leurs rendent hommage aujourd’hui.

shasha

'Je suis Charlie'....nous sommes tous Charlie...mais aussi 'je suis Charlie'....nous suivons Charlie - ayons le courage! - faisons le!

Patate

..."si j'avais eu" merci.

NFH

Merci pour ce billet, juste et personnel.
Après avoir pleuré, suivi l'actualité "magnétique" et manifesté hier, il faut avancer, changer, reprioriser nos valeurs !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Appetit_couve_1600
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

mai 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Related Posts with Thumbnails
Casssconn
Classiques connectés
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.