« Le web en son reflet motorisé : Google invente le monopolien. | Accueil | Créer, trouver et exploiter les blogs. »

21 oct 2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c622e53ef0105359353fa970c

Voici les sites qui parlent de Vendredi ou l'entorse creative :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hubert Guillaud

J'aurais tendance à taper 1 ;-).

Je ne suis pas sûr qu'il ne manque que la carte de presse aux blogueurs pour devenir journaliste, mais plutôt bien souvent un modèle économique adapté à leur audience. Je ne suis pas sûr que la carte de presse soit une ligne de démarcation pour qui que ce soit (hormis pour les journalistes), puisqu'il y a de très bons blogueurs et de très mauvais journalistes, que personne ne sait vraiment qui l'a et qui ne l'a pas, et que le droit à l'erreur et à la mauvaise foi concerne tout le monde, comme tu le dis Olivier.

Si Vendredi réussit son difficile pari, je ne suis pas sûr qu'on y verra plus clair dans les stratégies éditoriales des blogs (mais dans celles de Vendredi, oui ;-). Le support ne change pas grand chose aux tactiques et stratégies des uns et des autres : nous usons de la citation et de la présence pour apparaître et se faire remarquer. Si Vendredi colle à son objectif, il ne devrait que faire saillir ce qui apparaît déjà par ailleurs.

pablo

1.

Quelqu'un qui utilise tes articles doit le faire de manière gratuite et en citant sa source. Mais la licence CC ne t'interdit pas de republier de manière payante ces mêmes articles. Il faut juste que Vendredi sache que d'autres pourront utiliser ces articles sans que Vendredi ne réclame de droits d'auteurs...

JM Salaun

Salut Olivier,

Il s'agit, à mon avis, d'une utilisation intelligente des performances et des limites de chaque média. Le blogue est une bouteille à la mer, sauf pour quelques initiés appartenant à la «famille» du blogueur. Il induit une discussion souvent constructive entre ces derniers, mais à quelques exceptions près qui doivent être analysées comme tel, il ne dépasse pas une audience confidentielle comparée aux médias traditionnels. Les stats de fréquentation sont souvent trompeuses : bien des visiteurs ne sont là que par erreur. Inversement, la discussion est quasi-impossible dans un média traditionnel pour deux raisons : la posture de lecture et le nombre de lecteurs. Et la réunion sur un même objet au même moment de paroles dispersées est signifiante.
Comme tu le sais et contrairement à beaucoup, je ne crois pas à la cannibalisation totale des médias traditionnels par le Web ou le numérique. C'est un exemple d'une complémentarité possible, nous verrons s'il se confirme.

Jean Véronis

Je te lis, assidûment (et je m'étonne toujours du temps que tu trouves, même si les journées ne font que 35h...). Les grands esprits se rencontrent (les petits aussi hélas) : je travaille justement sur les fonctionnalités dont tu parles. Mais il y a du bruit, du spam, etc. Il faudra un peu de temps avant de rendre la chose présentable, mais on aura très bientôt des versions beta sur Wikio Labs.

La minute cynique : le privilège des profs première classe, c'est de ne plus se poser ce problème des publications, ouvertes ou pas. En ce qui me concerne, je ne publie plus (sauf sur mon blog).

Je ne publie plus, mais je n'ai jamais autant écrit -- et été autant lu...


jmm

quelques remarques en vrac :

. certains blogueurs ne veulent pas être payé pour conserver leur anonymat, ou préfèrent reverser l'argent à une ONG (j'avais oublier d'évoquer cette possibilité dans mon email);

. le web "réduit" à 600 sources ?: on y trouve aussi des agrégateurs, et via les liens, nous en découvrons tous les jours de nouveau, mais c'est effectivement +- la baseline, notre point de départ;

. la "convention" : il s'agit aussi, pour nous, de ne pas avoir à redemander systématiquement l'autorisation pour tel ou tel billet, mais cela ne signifie pas pour autant que l'on va régulièrement republier tel ou tel auteur : il ne s'agit pas tant de se créer une rédaction fantôme que d'être carré dans la gestion des droits;

. blogueurs vs journalistes : en l'espèce, Vendredi republie les deux, avec ou sans carte de presse, parce que ce n'est pas la question, il s'agit de publier de bon textes, pas de demander le CV de leurs auteurs; ce type de modèle a-t-il vocation à se généraliser ? Je ne le pense pas, encore que je trouverais cela intéressant, et que cela fait pas mal de temps maintenant qu'on a des émissions de TV ou des journaux faits, de temps en temps, avec des "non-journalistes", sans parler des radios associatives...

.

Myriam

"ou préfèrent reverser l'argent à une ONG" C'est sur cette touche 1 1/2 et dans cette caisse là qu'il me semble le plus "juste" de taper.

Pour satisfaire les exigences du blogueur pensant, le mérite du travail pensé et le respect de la tentative originale de l'organe de presse dépensant.

Dalb

Il faudra retirer les frais de gestion et d'impôt avant versement à l'ONG ;-)
Pour moi, c'est 1 1/2, mais uniquement parce que les sommes proposées sont cachées (l'info n'est pas complète pour donner un avis). Mais tant que tu restes libres (et nous avec ;-) des billets que tu produits et plus encore de la façon dont tu les produits, ils peuvent non seulement re-prendre des billets (pas trop, tout de même) mais aussi te rémunérer s'ils "gagnent" eux-mêmes des sous ou audiences grâce à toi ....
PS : le temps que tu indiques pour la production du billet .... me rassure...

paris

merci pour les infos

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Related Posts with Thumbnails
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.