« Le petit lien du week-end : une blague de chercheur, par des chercheurs, pour des chercheurs. | Accueil | On a (toujours) perdu la 71ème section ... mais on la cherche activement. »

12 oct 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Alexis Mons

Effectivement la lecture de ce billet m'a amené aussi à réfléchir à la neutralité de Google en particulier. Celle de Wikipedia, en tous les cas à l'instant T, aussi, même si, en effet, on peut encore penser avoir la main ... La vraie question c'est de savoir qui va garantir la neutralité, si ce n'est celle qui se discute pour le net en général ? Et que dire de nos propres démocraties et de savoir qui contrôle ce que l'administration fait sur le réseau ? Ça, ce n'est pas déclaré à la CNIL !
Pour le reste, il y a aussi Twitter en sous-titrage sur Current TV, ou sur ses genoux pendant qu'on regarde le débat à la télé. Ceci couplé à la recherche de vérité que nous raconte donc Google, est-ce que cela fait changer des gens d'avis ? comment est-ce que cela joue ? il me semble que cela cristallise un peu plus les positions, donne du poids aux militants agissants. À ce propos, on ne peut que rajouter au panorama ce qui se passe avec Obama on line ...
Il se passe des choses en effet, et je ne crois pas que l'on mesure à quel point.

Alain Pierrot

Il me paraît important de prendre en considération que les "données" sont ici des statististiques portant sur l'interprétation de chaînes de caractères, fortement impactées par les translittérations plus ou moins régulières de noms étrangers à l'anglais dans l'exemple cité, par la configuration du clavier utilisé, l'idiolecte en fait des gens qui alimentent les bases de Google.
L'avantage de l'encodage sémantique est de reposer sur une langue formalisée destinée au calcul, avec une grammaire de référence.

Rémy

Au moment de la campagne Présidentielle, l'UMP achetait bien le mot "banlieue" pour faire apparaitre en premier des liens sponsorisés un lien pour adhérer à l'UMP, google accepte donc de se faire "manipuler" par le politique (et même d'être payer pour cela ;-)même s'il essaye de différencier résultats sponsorisé et non sponsorisé...
Concernant l'affichage des résultats, il est indéniable que Google détient une "arme atomique" qui peut détruire des sociétés (ça s'est déjà vu - la société apparait à la dixième page du jour au lendemain alors qu'elle occupait sur certains mots clés la première place) et qui peut influencer les consciences sur des questions de fonds si le moteur tombe en de mauvaise mains(ça ne s'est pas encore vu...); mais la question essentielle est celle-ci : est que l'on ne demande pas trop à Google ?
Google doit il donner la bonne réponse à la question posée ou doit-il nous donner une liste de sites où l'on doit pouvoir trouver en bonne position les "mots clés" que nous avons nous même choisis pour aboutir à la réponse à notre recherche ?
Mais google veut aller plus loin : il analyse l'historique, nous propose des mots clés, substiue des mots clefs aux notres, analyse les clics des autres internautes...et nous propose des résultats annexes (plans, video...).
Le développement du web sémantique est donc paradoxalement dangereux car il va tendre vers une réponse bridée, voir unifiée que l'on ne va "plus pouvoir contrôler". Nous n'aurons donc plus la maîtrise de notre recherche et donc des résultats...mais c'est un jeu dangereux pour le moteur qui doit rester le plus pertinent du marché. En conclusion, n'en demandaons pas trop à un moteur de recherche, il subsiste bon nombre d'autres ressources pour trouver les résultats de nos recherches; les étudiants d'aujourd'hui ne doivent pas l'oublier.

Bapt

Les dangers du monopoles sont multiples et sont largement démontré. Outre le fait que ces systèmes ont de plus en plus de donné de masses qui nous auraient été impossible d'obtenir avant l'avènement d'internet, ce qui me préoccupe le plus est la structure du système elle même. En effet, nous tapons une requête sur internet et un certain nombre d'information nous sont présentée sous forme hiérarchique légitimé par le nombre de rétrolien. Ne trouvez vous pas que quelques choses cloche ? Nous indiquons à l'individu qui effectue la recherche, l'information qu'il devra prendre pour vrai. La dessous nous oublions que l'outil informatique qu'est google n'est qu'un outil (évolué certes). Malgré tous l'éducation des générations futures sur ces outils risquent d'être difficile à mettre en place. Il faut prier pour qu'il n'y est pas une culture internet mais des cultures internet afin que notre diversité continue de subsister

ohnerom

Le jour ou google fera autre chose qu'indexer de façon pertinente des sites internet, on n'utilisera plus google de la meme manière. Comme la wikipedia s'est corrigée "seule" de par sa nature, les internautes sauront chercher ailleurs ou autrement. Google s'est imposée à sa concurence par sa qualité, sans publicité, ni communication.Le jour, ou cela change ....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Appetit_couve_1600
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

juillet 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Related Posts with Thumbnails
Casssconn
Classiques connectés
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.