« Calendrier Open Access | Accueil | Du dossier au mot-clé »

04 oct 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JM Salaun

Salut Olivier,

Personnellement, je reste encore (très) sceptique car je n'ai encore rien lu de convaincant et d'innovant sur la dimension économique du réseau, à la grande différence de Google. Un nouveau média ne s'implante comme modèle que lorsque cette dimension est réellement présente et non seulement sous forme de discours ou d'intention.

Mais je n'y suis pas.. ;-)

olivier

Jean-Michel> je partage effectivement ton sceptissisme. Et la comparaison avec Google dans mon billet ne se référait pas à l'aspect économique mais plutôt au "buzz" ou à la cristallisation de problématiques qui chez l'un (google) comme chez l'autre (facebook) dépassent la simple dimension de l'outil.
Mais pour en revenir au média et son implantation économique, Facebook pourrait trouver avec la monétisation des widgets et API développés, un équivalent aux liens sponsorisés de Google. Tout ça n'est pas encore très clair pour moi (je suis en train de bouquiner divers trucs à ce sujet) mais différents analystes semblent indiquer que ces "micro-développements" pourraient constituer un modèle économique "viable". Je continue de bouquiner de mon côté et on en recause ...

Thibaut THOMAS

Bonjour, j'ai écrit mon mémoire de fin d'études à l'IEP d'Aix en Provence "Myspace, Facebook, Réseaux sociaux en ligne et nouvelles pratiques de communication". Si j'ai particulièrement étudié la structure du réseau social sur facebook (ou "social graph" selon Mark Zuckerberg), j'ai essayé de montrer les enjeux plus lointains soulevés par ces nouveaux outils.
Un résumé est disponible à cette adresse : http://habeashabeas.googlepages.com/socialnewtorkservices

Amaury

Bonjour Olivier,
En réponse à tes interrogations, deux précisions méthodologiques :
1) l'analyse du contenu des conversations a été fait sur un échantillon trop petit (cf mon nota bene, sur 38 personnes) pour être valable au-delà de la simple illustration de la nature elle-même (messages entrants et sortants) et de la diversité de cette conversation
2) cette présentation a pour objectif de donner des pistes de réflexion permettant de lancer d'autres études pour vérifier les hypothèses que nous avons illustrées, mais aussi à des entreprises se posant des questions comme : dois-je faire de la publicité sur Facebook ? les communautés en ligne représentent-elles une opportunité business ? qu'est-ce que ces comportements m'apprennent pour améliorer mon management interne ou ma communication et mes relations avec mes clients.
Les sources que nous avons utilisées ont été citées et sont à la disposition de ceux qui souhaitent approfondir la réflexion ou en valider certains éléments. Nous réfléchissons à lancer un wiki ou équivalent pour permettre à cette étude (et à une autre que nous avons réalisée sur les business models de l'open source, elle aussi en Creative Commons) de s'enrichir et d'évoluer.
A suivre donc ...
Cordialement,

Amaury de Buchet (faberNovel Consulting)

olivier

Thibaut> Oui, j'ai déjà mentionné votre travail dans un billet précédent.
Amaury> Merci pour ces précisions. L'idée du Wiki me paraît judicieuse. Et en tout cas bravo pour ces diverses études et le choix de leur mode de diffusion.

Martin Lessard

Il y a un aspect peu discuté, y compris par Thibalt, Jean-Michel et même Amaury, malgré les indéniables qualités de leurs apports: l'aspect économique de Facebook ne peut se comprendre si on évacue l'éminente entente avec Google (Facebook ouvrirait ses pages profils aux célèbres robots de Mountain View).

C'est ici la première concrétisation de l'enjeu central de tout le web 2.0 et qui sera au coeur des plus formidables batailles des prochaines années et de l'avenir d'Internet : les identités numériques.

De facto, Facebook deviendra notre (proto) identité numérique car, tel qu'observé à partir de ma portion de L'Amérique du nord où les tiers des habitants ont un compte Facebook (oui, le tiers des canadiens auraient un compte) ce réseau social a réussi à attiré "la masse" et non pas seulement les "geeks".

Une masse de gens ici est donc en train d'expérimenter le réseau social et ont donc une présence numérique sur facebook.

Quand les vannes de Google ouvriront, ce sera une portion importante de la population (canadienne) qui se trouvera a avoir un présence numérique (eux qui étaient auparavant sous le radar avec leur utilisation exclusive du courrier électronique et du surfing anecdotique de sites web), qu'ils le veulent ou non.

Le champ de l'identité numérique laissé auparavant libre aux geeks (via les blogs, forums, site perso, wiki, etc) sera occupé par une population nouvelle.

Facebook et Google vont réussir là un bon coup, ils auront gagné la première manche en étant visible le plus tôt: reste à voir comment le pousser plus loin pour en faire une véritable identité digitale. Mais là, c'est une autre question.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Appetit_couve_1600
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

juillet 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Related Posts with Thumbnails
Casssconn
Classiques connectés
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.