« Du volumen au codex et retour (épisode 2) | Accueil | Leur approche du contenu : fractale ou fatale »

03 oct 2006

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c622e53ef00d834626bd169e2

Voici les sites qui parlent de La science comme bien commun. :

» La science comme bien commun de Olivier Ertzscheid reporter AgoraVox
Retrouvez cet article et ses commentaires sur AgoraVox [Lire la suite]

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jiiiiim!

Merci. Merci Olivier pour ce post qui me permet de poser une des dernières pierres à mon mémoire (il en manque pas mal en dessous mais c'est rassurant d'avoir une bonne idée pour la fin :) C'est pilepoil ce qu'il me fallait!

Alban Cornillet

En ce qui concerne la France il est important de distinguer (ce que ne fait pas aussi clairement le copyright américain) les différents droits d'auteur, c'est-à-dire les droits moraux (de divulgation, de repentir et de paternité) et les droits patrimoniaux qui permettent l'exploitation exclusive d'une œuvre et les gains pécuniaires associés.
Concernant une œuvre créée par un salarié dans le cadre de son travail, les droits patrimoniaux sont cédés à son employeur (art. L.113-9 du Code de la propriété intellectuelle). Le salarié peut néanmoins prétendre à une rémunération supplémentaire suivant les conventions collectives (les chercheurs travaillant dans des institutions publiques sont d'ailleurs particulièrement privilégiés sur ce point : 50% d'intéressement puis 25% au-delà d'un certain plafond).
Enfin pour ce qui concerne la protection des logiciels par le droit d'auteur, elle inclut « le matériel de conception préparatoire » (art. L.112-2 du CPI).

Olivier a écrit :
2. Des articles entrant dans le champ du copyright, s'ils sont produits dans le cadre d'un financement ou d'un programme du gouvernement fédéral tombent, jusqu'ici ... aussitôt dans le domaine public.

J'attire l'attention sur le fait que ce point, s'il est applicable aux USA (et uniquement pour les institutions fédérales - ce qui implique les États par exemple n'est pas concerné) n'est absolument pas en vigueur en France. Les services publics restent propriétaires des productions de leurs salariés et si l'État finance un programme de recherche dans une institution publique ou privée, c'est cette institution qui, sauf clause spécifique, reste détentrice des droits de propriété.
La pratique française est peut-être regrettable ou au contraire à préserver : j'avoue que la question me semble complexe. On pourrait souhaiter une diffusion large et immédiate. Mais un droit a priori de propriété permet en contre-partie aux institutions d'avoir une stratégie de diffusion et de valorisation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Related Posts with Thumbnails
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.