« First Monday Septembre. | Accueil | Censeurs et tartuffes »

12 sep 2006

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c622e53ef00d834e60a4669e2

Voici les sites qui parlent de Moteurs de troisième génération :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

manu

Je ne suis pas d'accord avec l'analyse qui est donnée. En effet :
- si j'utilise Rollyo, qui est un moteur social, j'obtiens mes résultats sous forme de liste ; il n'y a pas vraiment de clusterisation à l'exception d'un classement par type de source (blog, news, web) ;
- si j'utilise Clusty, j'obtiendrai de la clusteristion, mais l'outil ne fait pas partie des moteurs sociaux. Il s'agit d'un métamoteur exploitant des moteurs que vous reprendriez dans la 1ère et la 2ème génération ;
- si j'utilise Kartoo, j'obtiens un résultat cartographique, or Kartoo ressemble à Clusty sur ce point, il s'agit d'un métamoteur exploitant d'autres moteurs.

Ainsi, ma réalité expérimentale infirme l'analyse qui est donnée.

Personnellement, je ne verrais que deux types de moteurs. Les premiers seraient algorithmiques, et les seconds sociaux. Quant à la présentation des résultats, il ne fait nul doute que nous n'en sommes qu'au début, et qu'il est probable qu'un "Google" arrivera un jour dans le secteur qui rendra leur utilisation plus importante qu'elle ne l'est pour le moment.

olivier

Manu> L'analyse que je propose ne vaut qu'à une échelle "macro". Il est évident que pris indépendamment, chaque outil, chaque moteur (et je ne parle même pas des métamoteurs) utilise à des degrés divers les fonctionalités présentées dans mon billet. Cependant, je maintiens que la tendance générale est bien celle que je décris : mot-clé/liste, liens/cartographie, communauté/socialisation. Pour le dire autrement, il était impensable de penser cartographier le net (et les relations entre site) avant l'arrivée du PageRank. De même, aucun moteur ne s'intéressait à la communautarisation de résultats de recherche avant que l'essor de sites de signets partagés ne décolle vraiment (et ne fasse preuve d'une certaine pertinence). Davantage convaincu ?

manu

Le problème est que je ne "vois" pas cette tendance. Je vois l'actualité du domaine, mais mon interprétation ne va pas dans le mmême sens. Peut-être n'ai-je pas les mêmes signes sous les yeux ?

Ainsi, concernant la cartographie du Net, on pourrait imaginer construire une carte repoduisant la proximité des documents correspondants à une requête. Pour calculer cette proximité, on utiliserait les méthodes classiques (cosinus par exemple, mais ils en existent beaucoup d'autres), et l'on constuirait la carte de cette manière, sans employer une analyse des liens. Cete description s'appuie sur des souvenirs de lecture dans le domaine de l'IR (en l'occurrence Modern Information Retrieval de Baeza-Yates et Ribeiro-Neto).

En ce qui concerne la future génération de moteur, il est probable qu'elle s'appuiera sur une évolution des habitudes du Web ; les moteurs devenant sociaux après le web, peut-être deviendront-ils sémantique d'ici peu ?

olivier

Manu> "mon interprétation ne va pas dans le même sens". Tant mieux :-) Je ne propose qu'un angle d'analyse. La sémantique que vous soulevez est effectivement une piste très sérieuse. Peut être que la quatrième génération de moteurs prendre en charge l'adressage sémantique si cher à Tim Berners-Lee. Ou pour rester dans le domaine francophone, un web socio-sémantique : http://www.sociosemanticweb.org/

manu

Oui, dans mon commentaire précédent, j'ai finalement supprimé avant de poster que ce n'était pas bien grave que nous ayons des vues différentes. Au final, cela m'aura fait réfléchir sur le sujet, ce qui est finalement le but recherché lors de la lecture de vos billets.

Par contre, je n'ai pas encore réussi à ouvrir le lien que vous donnez. Je testerai cela à partir de chez moi ce soir.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we have lost in Google ?

POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Botte de foin


Postes McF 71ème section sur Galaxie
Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

décembre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Related Posts with Thumbnails
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?

Affordance touitte.