Ma Photo

Botte de foin


février 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Affordance.info

Qu'en faire et comment ?


  • Ce que vous voudrez à condition :


    • de citer vos sources
    • de ne pas vous enrichir
    • de ne rediffuser l'info que sous une licence identique à celle-ci







    Le crédo d'Affordance ;-)
    I am a hard bloggin' scientist. Read the Manifesto.



    Le coin des bonnes causes :


    Support The Commons
    Become A Commoner


    Le PageRank d'Affordance :
    PageRank for this page
    Son "autorité" (sic) selon Technorati :
    "L'autorité" selon Technorati

« Presse & Médias | Accueil | Enseignement & Recherche »

Commentaires

Nicolas Nova

Super job Olivier, j'aime beaucoup ton blog, j'espère que tu insuffle bien les memes idées à tes étudiants!

Luc Legay

Magnifique ! Nous sommes dans le même courant de pensée. J'espère te proposer bientôt une participation active au projet de nous développons "NewsMe" : l'info participative en temps réel des communautées sur le modèle américain de http://www.digg.com et de http://www.NowPublic.com

olivier

Nicolas> Merci. J'en ai autant à ton service :-) Pour les étudiants, je m'y efforce ...
Luc> merci pour ton commentaire sympa sur affordance (bien que je ne voie pas ce que mes coordonnées ont de "magnifique" ;-)
Bien content qu'on puisse naviguer sur le même "courant". Compte sur ma participation (active je l'espère) pour ce futur projet.
Amitiés

Julien

A propos de ton post, il y a un nouveau clon du digg en français, c est http://www.TapeMoi.com , pas mal le site, il a quelques jours de vie seulement, mais il faut donner du temps, bon concept et design

nathalie

je souhaitais consulter la video de la soutenance mais le lien ne fonctionne plus. y aurait-il un autre moyen ?
merci

Lydia Scher-Zembitska

Bonjour!
Merci de ce blog fort intéressant. Je vois que nous travaillons pour le blog mondial commun.http://scrhibe.blogs.com/
Blog à part, j'ai créé une société qui s'occupe de e-learning et nous travaillons avec les pays africains ( francophones et anglophones) et la Banque mondiale pour donner des formations en visio conférences et avec le site de passerel notre plate forme e-learning très appréciée. Nous faisons des partenariats en ce moment pourdes MBA et pour nos propres formations (pour le moment sur le management) Je rends donc un peu plus visible notre action qui nous semble correspondre aux valeurs que vous proposez.Je me tiens à la disposition de quiconque souhaiterait entrer en contact avec nous soit pour donner des conférences (anglais et français) soit simplement échanger sur ces nouvelles technologies
Amicalement,
Lydia

Bienvault

Bonjour
J'ai découvert votre blog récemment, une vraie mine, un grand merci pour certaines perles rares.
A la suite de pas mal de discussions sur des forums qui me pressaient de relayer mon avis, je me suis décidé à faire ma propre publicité !
Je vous invite à découvrir ce blog qui présente le premier reader en papier électronique, et il est européen, une filiale de Phillips !
Je suis l'un des premiers français à le découvrir...
http://aldus2006.typepad.fr/
N'hésitez pas à relayer autour de vous, bien sûr.
A bientôt de vous lire et d'échanger.
Hervé Bienvault

Un visiteur

Mais pour écris-tu agrégateur avec deux g ?
En français, agrégé ne prend qu'un g (et tu es bien placé pour les avoir si tu es maître de conférences).

Même Wikipedia considère que le mot agrégateur ne prend qu'un g.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agr%C3%A9gateur

Dans Google, il y a trois fois plus de pages avec le mot agrégateur écrit correctement (avec un seul g) qu'avec une faute.

Sans blagues, quand on étale ses titres dans un CV, il faut soigner son orthographe.

aredius44

Je recherchais les blogs d'universitaire autour et alentours de l'université.

Je n'ai pas encore lu, mais je vais ...

A bientôt sur nos tableaux blancs

Un professeur de l'iut de Nantes

alithia

Vous avez écrit un texte de "Politburo wikipedien " au sujet de la manière de tripatouiller l'information qui est possible grâce à wikipedia et qui se pratique beaucoup sur ce media aux dérives de plus en plus énormes et de plus en plus visibles , dues aux règles et pratiques abérrantes.

je vous cite sur mon blog; wikipedia.un.mythe.over-blog.com

Il me semble utile de faire connaître la désapprobation par les universitaires, des résultats de ce media qui cherche à se faire passer pour une encyclopédie, car elle cherche également à se prévaloir, au bluff, de l'approbation d'universitaires, qu'elle annonce, espérant en attirer quelques uns, comme s'ils étaient des mouches et qu'il suffisait d'effets d'annonces.

claudine.p

Monsieur Olivier, ce doit être merveilleux de partager votre bureau !
claudine P de Trentemoult

claire

Le billet sur Google Health et Microsoft healthvault est vraiment très drôle même si le sujet ne l'est pas. C'est un vrai plaisir de vous lire !

Amicalement

Daniel

Bonjour,
Jeune étudiant de 22 ans, je souhaite témoigner mon admiration vis-à-vis de votre comparaison entre Google et Cronos.
Votre blog est pour moi une mine d'infos précieuses même s'il garde un aspect parti pris.
Je l'ai découvert par hasard en suivant le lien fourni par un camarade qui s'est inspiré de vos idées pour écrire un petit article dans le journal de notre école d'ingénieurs : http://assos2.efrei.fr/rename/

Olivier Ertzscheid

Daniel> Merci pour ce sympathique compliment :-)

Maria Mercanti-Guérin, MCF université d'Evry Val d'Essonne

Dernière minute, voilà ce qui circule de boîtes mail en boîtes mail

Une note de notre Ministre vient de parvenir aux présidents des vingt
>> universités ayant accédé, dans le cadre de la loi relative aux
>> libertés et responsabilités des universités, à des "responsabilités et
>> compétences élargies notamment en matière de gestion financière et de
>> ressources humaines" au 1er janvier 2009.
>>
>> Dans cette note, il est écrit : "Il résulte de ce changement que les
>> personnels de votre établissement ne seront plus directement rémunérés
>> sur le budget de l'Etat et ne pourront donc plus bénéficier des
>> prestations d'action sociale interministérielles et ministérielles qui
>> leur sont servies actuellement sur ce budget." Il revient désormais à
>> chaque président d'université de mettre en place la politique sociale
>> qu'ils voudra bien et surtout qu'il pourra mettre en place, en
>> fonction des moyens de son université (politique sociale faite de
>> prestations distinctes de la rémunération).
>>
>> Voilà qui confirme le fait annoncé par beaucoup : les personnels de
>> l'université (y compris les enseignants-chercheurs), avec
>> l'application de la LRU, perdent bel et bien leur statut de
>> fonctionnaire d'Etat. Et ceux qui anticipent prévoient que cela
>> pourrait être très bientôt le tour des personnels CNRS ou autres
>> organismes de recherche (voir l'explication et l'analyse ci-dessous).
>>
>> *
>>
>>
>> Explication et analyse d'un membre du SNCS
>>
>> Le document dans le corps du texte et le document attaché concerne
>> directement les personnels universitaires, mais à terme aussi ceux des EPST
>> si le gouvernement arrive à ses fins.
>>
>> Information aux fédérations syndicales,
>> Vous trouverez ci-joint une lettre de la ministre aux présidents
>> d'université passés au RCE au 1er janvier 2009 concernant la politique
>> d'action sociale.
>> Comme vous le savez, actuellement, nous avons dans nos établissements
>> des personnels payés sur budget état qui bénéficient de l'action sociale
>> interministérielle et ministérielle,
>> des personnels contractuels payés sur le budget propre de l'université
>> dont l'action sociale dépend de la volonté des universités,
>> et enfin des personnels sur postes gagés qui ont un statut de
>> fonctionnaire mais sont payés sur le budget propre de l'université.
>> Pour ces derniers le flou total règne encore, le ministère considère en
>> effet qu'étant payés sur budget propre, ils relèvent des décisions
>> individuelles de chaque université, alors que de par leur statut de
>> fonctionnaire ces personnels estiment légitimement avoir droit aux
>> prestations interministérielles et ministérielles. Ce conflit entre
>> personnels, universités et ministère ne pourra se résoudre qu'au
>> judiciaire, voie longue et incertaine nécessitant un soutien fort aux
>> personnels concernés.
>> La lecture attentive de la note de la ministre montre que après passage
>> aux RCE, le ministère considère que TOUS les personnels anciennement
>> payés sur budget de l'état relèvent désormais du statut actuel des
>> postes gagés !!!!!!!!
>> Outre la multiplication potentielle des conflits, ceci montre que le
>> statut des personnels ITARF, ASU et tous les enseignants-chercheurs
>> actuellement fonctionnaires est amené à changer par le biais du passage
>> aux RCE. Le passage aux RCE s'accompagne donc bien d'une perte du statut
>> de fonctionnaire, sans compter les multiples inégalités qui pourront se
>> développer en matière sociale, suivant que les universités voudront ou
>> pourront mettre en ?uvre en interne une politique sociale digne de ce nom.
>> Devant cette nouvelle préoccupante, j'espère que cette information
>> remontera dans vos syndicats très rapidement vers le niveau national et
>> verra une action vigoureuse pour empêcher le ministère de continuer dans
>> cette voie.
>> Restant à votre disposition pour toute information complémentaire,
>> recevez mes cordiales salutations.
>> Jean-François Béteau, Vice-président de la FNCAS, chargé des relations
>> extérieures
>>
>> Pour en savoir plus sur la FNCAS, fédération nationale des structures
>> d'action sociale des établissements d'enseignement supérieur : www.fncas.org
>>

MdeP

Je souhaitais poster ce commentaire sous «Christophe Barbier : l'Ikéa de la pensée » mais apparemment (je ne suis sans doute pas très douée)c’est impossible. Alors je vous le fais suivre ici.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce blog me plait ! Justement parce que l’art de la dispute au sens philosophique du terme s’y exerce, avec la vertu de l’intelligence et de la courtoisie entre interlocuteurs. Chacun y est libre d’émettre son opinion selon ses convictions (vous me direz la conviction n’apporte pas la preuve. Ce d’autant que tout outil de communication a ses limites, de même que ceux de papiers autorisés). Ô moi je ne suis pas universitaire (si peu). Juste une modeste employée qui applique l’autocritique et l’observation des services de diffusions publics et privés d'un œil intransigeant, dont manipulation journalistiques ! C’est que les mots selon la façon, la période et l’endroit où ils sont portés, ne sont jamais anodins et engendre des conséquences. Il se trouve que je n’apprécie pas que l’on fasse commerce de l’impécuniosité du monde afin d’organiser un désordre entendu ; ceci en faveur d’une autocratie de la raison. Et désolée ! Mais le sbire BARBIER s’y emploie pour la plus grande satisfaction des corrupteurs du moment, ceux qui abusent du pouvoir sur l’esprit. C’est tout à fait regrettable pour les autres journalistes de l’express qui besognent avec éthique ; Je ne sombrerai pas dans le « généralisme » primitif du petit BARBIER ; J’ai donc l’esprit insolent d’une liberté qui me semble essentielle : le respect du droit d’expression dans l’altérité. Cordialement. MdeP

MdeP

Erratum

« ….dont manipulationS journalistiques »

« ….les mots selon la façon, la période et l’endroit où ils sont portés, ne sont jamais anodins et engendreNT des conséquences »


Pour les puristes de la langue de Molière je me corrige. Mille excuses, mais si les écoles sont ouvertes à tous (prescrites pour tous), l’enseignement n’y est pas nécessairement rendu accessible de manière équitable (l’instruction dépend de l’application, pour faire un parallèle avec mon métier, tous les traitements ne valent pas pour n’importe quel patient et chaque individu possède sont propre fonctionnement) ! L’art de l’éducation est donc particulièrement délicat et néanmoins essentiel. Il est dit parfois que l’orthographe est la science des ânes, je trouve assez cruel de charger cet animal de nos défaillances sociétales concernant l’accès à l’enseignement tel qu’il est administré collectivement. Après tout, l’âne ne prend t-il pas les chemins où son maître l’entraîne ? Pour autant tous les ânes n’ont pas eu la chance d’avoir de maitres, d’ailleurs la plupart de ces derniers s’intéressent d’avantage aux « purs sangs », n’est ce pas l’apanage de notre société élitiste ? C’est bien dommage, car la langue française lorsque l’on a le privilège d’y accéder, regorge d’auteurs extraordinaires et d’une richesse humaine prodigieuse ! La langue française lorsqu’elle est véhiculée vers les plus dépourvus, donne toutes les raisons d’aimer Montesquieu, Saint Exupéry, Mohammed Moulessehoul et tant d’autres qui expriment des pensées passionnantes à transmettre sur la nature de l’homme. Mais sans doute faut-il apprendre à aimer une langue avant d’avoir envie de (savoir et pouvoir) la parler et l’écrire. Peut être que la relation affective aide à l’apprentissage objectif, je ne sais pas ? Peut être aussi que tel qu’il est dispensé sans tenir compte des transformations de notre environnement social, l’enseignement n’est plus adapté …certains chercheurs ont dû se pencher sur la question.
Au fond se corriger, c’est se donner l’opportunité d’aller plus loin encore dans la réflexion de l’objet au sujet ! Mais pour se corriger, encore faut-il posséder à minima les outils de base qui font défaut à trop. Cette absence qui fait que l’impossibilité de poser des mots les uns derrières les autres pour articuler correctement des phrases, mène parfois à la déraison qui dans l’impuissance d’une maitrise du langage, conduit vers les coups ou la marginalisation par la société.
Est-ce que les lacunes, voire l’alphabétisme peuvent générer une forme de violence envers soi-même et envers les autres ?

Si vous avez des références d’ouvrages, je suis preneuse !

Christine Akar

Bonjour! cela fait du bien de lire des choses si intéressantes, dans un très très bon Français!

Iconic

Bonjour,

J'essaie de comprendre la polémique Google. Si ce combat se concentre sur le droit d'auteur, il faut bien rappeler que les auteurs de tout bord: réalisateurs, écrivains, musiciens etc perçoivent entre 3% et 10% du prix net de leur oeuvre. Ce sont les éditeurs, les producteurs qui défendent leur propres droits qui eux représentent 20% à 40% du prix de vente. Avant d'être un bataille de l'esprit, c'est un combat financier. Il faut être bien né pour créer et ne pas avoir besoin de nourrir une famille. L'état ne créé rien, se donne bonne conscience en jouant les arbitres alors qu'il ne reluque pouvoir et argent sans jamais se mettre en danger.

MMalika

Bonsoir,

Je trouve vos théories sur le "Social Networking" très intéressantes. Ayant une présentation orale sur les interconnexions entre contacts (particulièrement sur Facebook), je me permets d'appuyer mon propos en m'inspirant de l'un de vos articles ;) et bravo pour ce blog très enrichissant!!

William Theaux

je cherche en vain (jusqu'à présent) à vous joindre

William Theaux

ah! ça a marché -- alors c'est votre page http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2010/05/le-like-tuera-le-lien.html qui ne marcherait pas..!? voià, je voulais vous y écrire ce qui se trouve là : http://www.psybakh.net/2010/20100322082800_flog-2.htm#20100610123300

burberry

je cherche en vain (jusqu'à présent) à vous joindre
burberry

decameron86

Bonjour,

Je suis accro de votre blog qui répond parfaitement aux interrogations que je me pose sur toutes ces technologies. C'est ma bouffée d'oxygène.

Je vous transmets un lien qui peut être vous intéressera. C'est l'histoire d'un poisson qui nous propose jour après jour sa vision du "monde" http://www.bocalblues.com/

Merci

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire